Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1055

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


avec l’intention de tuer celui qui devait le boire. Ainsi donc, on le voit, le volontaire rentre dans ce qui se fait avec intention.


CHAPITRE XVI.

§ 1. Il nous reste encore à examiner si la préférence réfléchie qui détermine notre choix, doit, ou non, passer pour un appétit. L’appétit se retrouve dans les autres animaux comme dans l’homme ; mais la préférence qui choisit, n’y apparaît pas. C’est que la préférence est toujours accompagnée de la raison, et que la raison n’est accordée à aucun autre animal. Ainsi donc, on pourrait