Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1278

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


274 MORALE A EUDÈME.

partie de la chose qu'on fait, on peut dire que ce qui est suivant la volonté est plus libre que ce qui est suivant la passion ou le cœur. La preuve, c'est que nous faisons volontairement une foule de choses sans le secours de la ^colère ni de la passion.

§ j 1. Reste donc à rechercher si c'est une seule et même chose que la volonté et la liberté. Or, il nous paraît impossible de les confondre ; car nous avons supposé, et il nous semble toujours, que le vice rend les hommes plus mauvais, et que l'intempérance est un vice d'une certaine sorte. Mais ici ce serait tout le contraire qui se produi- rait ; car personne ne veut ce qu'il croit mal ; et il ne le fait que, quand emporté par l'intempérance, il ne se pos- sède plus. Si donc faire mal est un acte libre, et que l'acte libre soit celui qui est fait suivant la volonté, on ne fait plus mal quand on devient intempérant, parce qu'on perd toute domination de soi ; et l'on est même alors plus vertueux qu'avant de se laisser aller à l'intempérance, qui vous aveugle. Mais qui ne voit combien cela est absurde? g 12. J'en conclus qu'agir librement, ce n'est pas agir suivant l'appétit; et que ce n'est pas agir sans liberté que d'agir contre lui. § 13. J'ajoute que l'acte volontaire n'est pas davantage celui qui est fait après réflexion; et voici

��§ 10. Ce qui est suivant la vo- cela est absurde? Voilà ropiiiioii

loiitccst plus libre, (/est pri'squ'une véritiiblc de l'auleur; mais à la ma-

tnutologie. nière dont il présentait les argu-

§ 11. // nous pai-aît impossible de ments conli aires, on aurait pu croire

les confondre. C'est une erreur qui qu'il les adoptait pour siens,

n'est avancée ici que pour Ctre réfu- §12. Ce n'est pas agir suivant

tée un peu plus bas. — Et l'on est C appétit. C'est agir selon la raison.

mCmc alors plus vertueux. Mtoe $ 13. Celui qui est fait après rc-

reir.arque. — Qui ne voit combien flexion. Cet acte-là est libre aussi ;

�� �