Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1530

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


52(5

��TABLE ALPHABÉTIQUE

��notre respect, N, I, 2, 1, n.

Patrocle et Achille, cités comme amis, N, ]X, 10, 6, n.

I'auvret/:, moyen de vertu, N, X, 8, Ix, n.

PÉDAGOGIQUE , ouvragc de Kant, Pr. cci. — Pr. ccxxxiir. —

— Pr. ccxLvii. — Voyez Kant. Peine, la ( ) du talion, son rap- port avec la justice, N, V, 6, 3.

— Rapport de la à la tempé- rance et à. l'intempérance, N, III, 12, 6. — La() nous détourne souvent de la vertu, N, II, 3, 1.

Peines, leur rapport avec la fermeté, N, VII, Zi, 1.

PÉLiAs, les filles de le tuè- rent sans le vouloir, E, II, 9,2.

Pensée, le plaisir de la ( ) n'implique aucun besoin anté- rieur, N, VII, 11, 8. — La se confond avec la vie dans Tliom- me, N, IX, 9, 7. — Plaisir et di- gnité delà ( ), N, X, 7, 5.— Acte de la ( ) n'a que lui-même pour but, N, X, 7, 7. — Diversité des actes de la (), G, l, 17, 1 et suiv. — La donne un plaisir sans mélange. G, II, 9, 6.

PÈRE, rapports du () à son fils, N, VIII, 7, 1 et suiv. — Limites des devoirs envers un ( ), N, IX, 2, 1 et suiv. — Ses liens avec le fils. G, II, ilx, II.

['ÈRE, rôle du ( ) dans l'éduca- tion des enfants, Pr. ccxxix,

PÉRiCLÈs, Aristotefait allusion ù(),.N, IV, 2, 9, n;et 12, n. —

��Cité, X, VI, h, 5. — Cité, X, VI, 11, 8, n.

Perse, la ( ) citée, N, V, 7, 2.

Perses, chez les ( ), le pouvoir est despotique, N, VIU, 10, 4. — G, II, l/i, 10.

Perversité, ne mérite jamais d'indulgence, X, VII, 2, h. — llessemble aux maladies chro- niques, N, VII, 8, 1. — En quoi elle diffère de l'intempérance,- id., ici, 3.

Petitesse d'àme, opposé de la magnanimité, N, IV, 3, 30. — Opposée à la magnanimité, N, IV, 3, h. — Définition de la ( ), E, III, 5, 16.

Peuple, Platon respecte les croyances religieuses du ( ), Pr.

CXXIII.

PuALARis, ses atrocités, X, VII, 5, 2. — Ses goûts dépravés, ici., id., id., 7. —Cité, X, VU, 5, 2, n. — Sa férocité. G, II, 8, 33.

Phanias, disciple d'Aristote, Pr. ccxci.

Phédon de Platon cité, N, VII, 10, k, n. — Voyez Platon.

Phèdre, le ( ) de Platon, cité, N, VII, 10, Ix, il. — X, VIII, k, i, n. — Cité, E, II, 7, U, n.

Phéniciennes , pièce d'Euri- pide, X, IX, 6, 2.— M, ihid., n.

Phidias, cité, N, VI, 5, 3. — Id.,id., n.

Philanthrope, X, VIU, 1, 3.

Philèbe de Platon, cité, N, VII, il, 8, n. — Id., ibid., 9 et

�� �