Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/397

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


MORALE A EUDÈME

��LIVRE PREMIER.

��DU BONHEUR.

��Chapitre I. — Du bonheur. Des causes du bonheur ; ces causes sont, ou la nature, ou l'éducation, ou la pra- tique et l'expérience; elles peuvent être aussi, ou la faveur spéciale des Dieux, ou le hasard. — Le bonheur se compose surtout de trois éléments, la raison, la vertu, et le plaisir.

CHAPrfRE IL — Des moyens de se procurer le bonheur. 11 faut se proposer un but spécial dans la vie, et ordonner toutes ses actions sur ce plan. — Il ne faut pas confondre le bonheur avec ses conditions indispensables.

Chapitre III. — Des théories antérieures. Il ne faut pas tenir compte des opinions du vulgaire ; il ne faut étudier que celles des sages. — Il est plus conforme à la raison, et plus digne de Dieu, de croire que le bonheur dépend des elTorts de l'homme, plutôt que de croire (ju'il est le résultat du hasard ou de la nature.

�� �