Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/512

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


100 MORALE A NICOMAQUE.

seule vertu qui tient le milieu entre les extrêmes, sont toutes, sous un certain point de vue, opposées les unes aux autres. D'abord les extrêmes sont opposés au milieu, et ils le sont entr'eux également : puis le milieu est opposé aux deux extrêmes. § 2. De même que l'égal comparé avec le terme plus petit est plus grand que ce terme, et moindre que le terme plus grand dans son rapport avec lui, de même les qualités et dispositions moyennes, dans leurs rapports avec les dispositions par défaut, paraissent des excès ; et au contraire, dans leurs rapports avec les dispositions par excès, elles deviennent elles-mêmes en quelque sorte des défauts, dans les passions, aussi bien que dans les actes. Ainsi, l'homme courageux paraît témé- raire, si on le compare au lâche; et il semble lâche à côté du téméraire. De même encore l'homme tempérant paraît un débauché, si on le compare à l'insensible que rien n'émeut; et il semble lui-même insensible par rapport au débauché. Le libéral paraît prodigue relativement à l'avare; et avare, relativement au prodigue. § 3. Aussi les extrêmes ne se font-ils pas faute de se rejeter le milieu de l'un à l'autre. Le lâche appelle l'homme de courage un téméraire; et le téméraire l'appelle un lâche; et de même pour tout le reste. § h. Ces trois termes étant ainsi

��d'une manière absolue, et qu'il a bien § 3. Ces trois termes. Aiistote ne

vu toutes les restrictions qu'il conve- parle ici qu'à un point de vue ab-

nait d'y apporter. solu, et alors il a raison ; mais en

§ 2. L'érial. C'est-à-dire la moitié, réalité il n'en est point ainsi, et il se

— Ainsi l'/ionivie courageux, obser- hâte de le rappeler lui-même. Les

vation très-fine et très-exacte. milieux qui constituent les vertus

§ 3. Aussi les extrêmes. C'est en selon lui, sont tantôt plus éloignés et

partie une répétition de ce qui vient tantôt moins éloignés de l'un des

d'élre dit. extrêmes que de l'autre. En d'autres

�� �