Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/593

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LIVRE IV, CH. I, g 8. 71

(le son plein gré. La dissipation insensée de son propre ijien est une sorte de destruction de soi-même, puisqu'on ne peut vivre que de ce qu'on a. C'est là le sens vrai dans lequel il faut entendre le mot de prodigalité.

§ 6. Mais toutes les choses dont l'homme tire un em- ploi quelconque , peuvent recevoir un bon ou un mauvais emploi; et la richesse est une de ces choses qu'on peut employer. Or, on se sert le mieux possible d'une chose, quand on a la vertu spéciale à cette chose ; et celui qui a la vertu relative aux richesses, se servira le mieux aussi de la fortune. Celui-là est précisément l'homme généreux et libéral. ^ 7. L'usage des richesses ne peut être, à ce qu'il semble, qu'une dépense ou un don. Recevoir et con- server, c'est plutôt la possession que l'usage. Ainsi, le propre de la libéralité, c'est plutôt de donner quand il faut , que de recevoir quand il le faut , et de ne pas rece- voir quand il ne le faut pas. La vertu consiste beaucoup plus à faire du bien qu'à en recevoir soi-même, beaucoup plus à faire de belles choses qu'à ne pas en faire de hon- teuses. § 8. Or, qui ne voit que dans l'acte de donner, se réunissent nécessairement ces deux conditions, et de

��lune. 11 — Le mol de prodigalité, employée bien plus encore que pour (le mot n'a pas en français, non plus être gardée, ainsi qu'Aristote le dit qu'en latin, la nuance très-expressive lui-même un peu plus bas. qu'a le mot grec. § 7. L'usage. ,, lapossession. Cette § G. L'homme gcncreux et libcraL distinction est très-juste , et la rl- A un autre point de vue, on pour- chesse qu'on n'emploie pas, est à peu rait croire que la vertu spéciale à !a près inutile. Voir la Politique, liv. I, richesse, c'est la conservation. La ch. 3, page 33, de ma traduction, pensée d'Aristote est plus noble; et à 2« édition. — La vertu. Ou le mê- la bien prendre, elle est aussi plus rite, en s'exprimauî d'une manière vraie. La ricluissc est faite pour être plus [générale.

�� �