Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/594

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


72 MORALE A NICOMAQUE.

l'aire du bien et de faire une belle chose? Qui ne voit que dans le fait d'accepter, on se borne à recevoir un bien- fait, ou à ne faire qu'une chose qui n'est pas honteuse? Qui ne voit que la reconnaissance, s'adresse à celui qui donne, et non point à celui qui ne reçoit pas, et que la louange est bien plutôt encore réservée pour le premier ? § 9. D'autre part, il est plus facile de ne pas recevoir que de donner, parce qu'on est moins porté, en général, à se priver de ce qu'on a qu'à refuser le bienfait d'un autre. § 10. Les hommes qu'on peut justement appeler généreux, sont donc ceux qui donnent ; ceux qui n'acceptent pas ce qui leur est offert, ne sont pas loués pour leur libéralité, bien qu'on puisse encore les louer de leui' justice. § 11. deux qui reçoivent les dons qu'on leur fait, ne méritent absolument aucune louange. La libéralité est peut-être de toutes les vertus celle qui se fait le plus aimer , parce que ceux qui la possèdent sont utiles à leurs semblables; et qu'on l'est surtout en donnant.

§ 1*2. Mais toutes les actions que la vertu inspire sont belles , et toutes elles sont faites en vue du bien et du beau. Ainsi, l'homme libéral et généreux donnera, parce qu'il est beau de donner; et il donnera convenablement, c'est-à-dire à ceux à qui il faut donner, autant qu'il faut.

��§8. Et non point à celui qui ne $ il. Celle qui se fait le plus aimer,

reçoit pas. Parfois ceci peut n'être II faut de plus que la libéralité soit

pas très-exact. Aristote entend sans accompagnée de bienveillance; ce qui

doute qu'on ne reçoit pas, quand on est d'ailleurs assez ordinaire. Riais il

n'a aucun droit à recevoir ; car si y a un talent de bien donner ; et il

l'on refusait une chose due, ce serait est des gens qui donnent beaucoup

un bienfait qui mériterait de la re- sans savoir se faire aimer,

connaissance. — La louange. Et l'es- § 12. Du bien et du beau. Le texte

time qui vaut encore mieux. dit simplement : «du beau ». Les deux

�� �