Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/658

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


136 MORALE A NICOMAQIJE.

tous ces gens-là ne pèchent pas en prenant plus qu'il ne leur est dû. ' Réciproquement, quand un homme fait par avidité un lucre inique, il peut fort bien ne faire aucune des actions vicieuses que nous venons d'énimiérer. Pour- tant, s'il n'a pas commis toutes ces fautes, il en a certai- nement commis une, quelle qu'elle soit, puisqu'on doit le blâmer; et il a montré sa perversité et son injustice. § 3. Il y a donc une certaine autre injustice qui est en quelque sorte une partie de l'injustice totale ; il y a un injuste spécial, partie de l'injuste absolu, qui est la violation de la loi. § h. Ajoutez qu'entre deux hommes qui com- mettent un adultère, si l'un n'a en vue que le lucre qu'il en peut tirer et qu'il en tire réellement, et si l'autre au contraire, y mettant son argent, n'est entraîné que par sa passion, celui-ci doit passer pour un débauché plutôt que pour un homme bassement intéressé, tandis que l'autre, s'il peut passer pour un homme injuste et coupable, n'est pas certainement un libertin, puisqu'il est clair que c'est

��C'est le signe spécial de l'injustice ; c'est une juste critique qu'on lui

suivant Aristote , l'injustice est la peut adresser. — L'injuste absolu

violation de l'équité. qui est la violation de la loi. On

$ 3. Il y a donc une certaine autre peut être injuste sans transgresser

injustice. C'est l'injustice proprement aucune loi positive,

dite se distinguant des autres vices, § à. Ajoutez... On ne voit pas trop

comme la justice se distingue des quelle conclusion Aristote veut tirer

autres vertus. Ce qui fait la con- de cette comparaison entre les deux

fusion ici, c'est que dans la langue motifs qui font commettre l'adul-

grecque les deux idées d'être injuste tère; de part et d'autre, la loi est

et d'être coupable contre les lois, sont violée; et la culpabilité est la même

rendues par un seul et même mot. aux yeux des juges. Aux yeux de la

C'était au philosophe de dissiper morale, dont ils n'ont point à con-

cctte obscurité. Aristote la rend en- naître, il est possible que l'un des

core au contraire plus épaisse ; et deux coupables soit plus dégradé que

�� �