Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/900

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


378 MORALE A NICOMAQUE.

§ 9. En toute occasion, il faut montrer pour les gens plus vieux que vous le respect qui s'adresse à l'âge. On doit se lever en leur présence, céder la place et avoir pour eux tous les autres égards du même genre. Avec des ca- marades, au contraire, et pour des frères, il ne faut que de la franchise, et un dévouement qui leur fait part de tout ce que nous possédons. Eu un mot, il faut envers des parents, des compagnons de tribu, des concitoyens, et dans toutes les autres relations, s'efforcer toujours de rendre à chacun la juste mesure d'égards qui leur appar- tient, et de discerner ce qu'on doit leur donner précisément, selon le degré de parenté, de mérite ou d'intimité. § 10. Ces distinctions sont plus aisées à faire quand il s'agit de personnes qui sont de la même classe que nous. Elles sont plus délicates entre des personnes de classes diffé- l'entes. Mais ce n'est pas du tout une raison pour s'en abstenir, et l'on doit tâcher d'observer toutes ces nuances autant qu'il est possible de le faire.

��§ 9. Le respect qui s'adresse à § 10. De la même classe.,,, de

Cage. Excellents conseils, qui rap- classes difJ'crentcs.Toule^ ces nuances

pellent aussitôt le souvenir de Lacé- se retrouvent dans notre société,

démone. Tous les conseils qui suivent comme elles existaient déjà dans la

sont également délicats et justes. société Athénienne.

�� �