Page:Aucassin et Nicolette, edité par Mario Roques, 1929.djvu/81

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
39
XL, 8 — XLI, 22

regretoit Nicolete s’amie, por çou qu’ele demouroit tant ; et 40
la dame l’apela, si li dist :
« Aucassins, or ne vos dementés plus, mais venés ent
aveuques mi et je vos mosterai la riens el mont que vos
amés plus, car c’est Nicolete vo duce amie, qui de longes
terres vos est venue querre. » 45
Et Aucassins fu liés.


XLI. or se cante.

Quant or entent Aucassins
de s’amie o le cler vis
qu’ele est venue el païs,
or fu liés, ainc ne fu si.
Aveuc la dame s’est mis, 5
dusqu’a l’ostel ne prist fin ;
en le cambre se sont mis,
la u Nicholete sist.
Quant ele voit son ami,
or fu lie, ainc ne fu si ; 10
contre lui en piés sali.
Quant or le voit Aucassins,
andex ses bras li tendi,
doucement le recoulli, [d]
les eus li baisse et le vis. 15
La nuit le laissent ensi,
tresqu’au demain par matin
que l’espousa Aucassins :
dame de Biaucaire en fist ;
puis vesquirent il mains dis 20
et menerent lor delis.
Or a sa joie Aucassins