Page:Augier - Théatre complet, tome 4.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Pommeau.

Non ; elle se priverait, j’en suis certain, et je ne le veux pas… Je ne me fais pas d’illusion : elle ne peut avoir pour moi que de l’amitié et de la reconnaissance ; je veux au moins qu’elle en ait beaucoup. — Voilà pourquoi je lui tolère certaines allures qui jurent un peu avec ma position…


Thérèse.

Comme vous l’aimez !


Pommeau.

Oui, je t’aime bien aussi.

Entre Séraphine.



Scène V

Les Mêmes, SÉRAPHINE.



Séraphine, entrant, à Thérèse.

Votre toilette pour jeudi est-elle prête ?


Thérèse.

Il y a beau temps… de l’année dernière.


Pommeau, à Séraphine

Tu entends ?


Séraphine, à Pommeau

Non, je n’entends pas… À Thérèse La mienne sera tout uniment un chef-d’œuvre. Figurez-vous…