Page:Augustin Crampon - La Bible, édition en un volume, Desclée, 1904.djvu/353

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Cha P- X ’ l6 - Hmf LIVRE PES ROIS. Chap. XI. 2. sJhn *bJdft ? » U Tf Vant dC h t L . Hle ! ^h’antde I’epee. Les coureurs et les salua et lui dit : Ton coeur est-il sin- officiers Us jeterent Hi et oenetrant ££ S°™|f ,K ? C< ? ur ’ !« « !f» ^ daas le «**»« de to nMSS £1 iw H-A^" ^ epond,t J° nadab - ! ils tirerent dehors les statues de la mai 26 S .1 1 est, dit Jehu, donne-moi ta main. " . son de Baal et les brulerent • us mircnt Z [llui donna la maur, et Jehu le fit mon- ’ en pieces la statue de Baal ; ib render 7

ta%*%r lm ’ danS ?° n Char ’ ea *£* aussi la maison dTkaal et Usen 

daant : Viens avec moi, et tu verras firent un cloaque, qui a s*Mstixuxri mon zele pour Jehovah. " II l’emmena ce jour ? «<««*• jusqu a

ausi snr son char. Arrive a. Samarie, ! Jehu extermina Baal du milieu d’ls ,s 

Jehu frappa tous ceux qui restaient dans ! rael ; ma i s il n e se detournn ^ Jt SKSa PS" ,a P^ 016 aV ^ fait P** 0- IsraS1 - " a A’abandonL ■< ! II Z»hi^l> f . f" , ; P^ les veaux d ’ or q«i etaient a Bethel le. r dU^’ S n t0Ut ’ e ^"E 1 " f i et A Dan - J * hovah dit a J 6 "" = " p2S jo , S. 1- ■ : u a P " servi Baal ’ <l ue tu ^ bien execute ce qui etait droit 19 Jehu le servira beaucoup. Convoquez ’ a mes veux tf ni»*i «*¥■* T ? ■ done aupres de moi tous & prophet de dfSS^$^SHi 5£ta ^££a££ ? et tous "J prt - fils jus<lu,a ,a <* uatr * me SSJ* S tres. sans qu il en manque un seul, car rant assis sur le trdne d’Israel " Mafc - r j-ai un grand ^sacrifice a offrir a Baal ; Jehu ne prit point ^de "marcher de J quiconque manquera ne vivra pas. " Or tout w^aeur^Iai/fa loi de jlK.

  • ^fcSS^deTLT^. 1 ^^ *»««* il nesedetournaSfe

■° wSE^SLtoSts. E3rja jta,b - 1 avait ,ait «trerentdans a maison de Baal et elle snteil knnt ■ * «-frVT’ 33 » * : rempficd’un tat a raujTjetS I tSJt^G^^tASST £ " s£^Wtai,P rded ? V ^ tiaire : «■*»*», «kp™ ArSr suV le to^S ’ viteuS £b£T^S EThlT te T ; de r 1, -^ non - W** Galaad et a Basan " te St^Jnfc ~, ** h ° l mme ^r lIt Le "««« dcs actions de Jehu, tout ce u -j des vetements pour eux. Alors Jehu, ; qu’il a fait et tous ses exoloits ili «t j4 sirs SAsSbA Baal av ^ J °- : * !* ^ ,e " v " Si i aSfe£ i ij df S„ I • «• rw£ b ’ dl . t aux «rv ,tcu rs ! mis d’brael. Et Jehu se coucha avec ie de Baal : Cnerchez et regardez, afin ses peres et on l’entem ^V s=m,^„ JS

Lorsqu’ils furent entres pour offrir des ! CHAl> - XI Atkalie, rdne dt Juda. 

^deh^n^™^^ ’ jam tit P la - ’ A tbaUe, mere d’Ochozias,voyant que 11 ^dehors qimtre-vingtshommes en teur son fils etait mort, se leva et tit penr U disant Celui qui lassera echappcr ’ toute la race roynle. Mais Foscheba fille cwiste, Jehu dit aux coureurs et aux

officiers : " Entrez, frappez-ies, que pas

un ne sorte ! " Et ils lea frapperent du

r *- 19 lr don } une b r a nche fit alliance avec Moise (Norabr. x, 29X accompagna les Israe-Ii- «„r ? S il d<5ert e « recut un territoire dans le pays de Chanaan (Jug. i, 16). II avait etabli pour ses descendants, les R4ck*biUs (voy. J6r. jxxv, o) f un genre de vie, fidelement observe", Jt-on, jusqu a nos jours, consistant a mener ia vicnomade.sanscuItiverlaterTe, et a s’abste lieu des fils du roi que Ton massacrait ;

elle le mit avec sa nourrice dans la cham-

bre des lits. On le deroba ainsi aux re-

gards d’Athalie, et il ne fut pas mis a

de son char : voy. I Sam. xxii, 17 ; I Rots, i, 5. . A rttranclttr du territoire d’TsraZL a le dmunuer (LXX). Vulg., a sg Imsstr, se dCgotlu

  • i » "**ei{en Ws^ntligtsoph au lieu de Uaatsoth).

XI, 1 $v. U Reg. x, 14 ; II ParaL xxi, 4.17 ; xxii, io- I 2 et xxiii. ’ *

. Coureurs * U« ^^u. j„ „■ * 1. 1 : Josaba ou Jasabtth, femrae du grand

— 345 —