Page:Austen - Love & Freindship and other early works.djvu/81

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


PREMIERE LETTRE DE Miss MARGARET LESLEY à Miss CHARLOTTE LUTTERELL.

Lesley Castle Janry 3rd 1792.

Mon frère vient de nous quitter. "Matilda (dit-elle à la sortie) vous et Margaret serai-je certain de prendre tous les soins de mon cher petit, qu'elle aurait pu recevoir d'un indulgente, affectueuse et aimable Mère. "

Les larmes roulèrent sur ses joues alors qu'elle parlait en se souvenant d'elle, qui avait si giflée et déshonoré le caractère maternel et ainsi ouvertement violé les devoirs conjugaux, empêché son ajout de quelque chose plus loin; elle a prit son doux enfant et après avoir salué Matilda et moi hâtivement rompu de nous et s'asseoir dans sa Chaise, poursuivi la route d'Aberdeen. Jamais Y avait-il un meilleur jeune homme? Ah! comme peu a-t-il mérité les malheurs qu'il a éprouvés dans l'état de mariage. Tellement bon mari à une si mauvaise femme! car tu connais ma chère Charlotte que la Louisa sans valeur l'a quittée, son Enfant et la réputation il y a quelques semaines en compagnie de Danvers et le déshonneur. [1] Jamais il n'y avait un visage plus doux, une forme plus fine, ou un cœur moins aimable

  1. Rakehelly Déshonneur, Esqre. (de M.S.).