Page:Austen - Orgueil et Prevention 1.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
71
ET PRÉVENTION

gley, sous prétexte de regarder leur jeu.

« Mlle Darcy est-elle bien grandie depuis ce printemps ? dit miss Bingley ; sera-t-elle aussi grande que moi ?

» — Je le crois ; elle est maintenant de la taille de miss Élisabeth Bennet.

» — Combien je désire la revoir ! Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui m’ait plu autant… Quelle physionomie !… quelles manières !… et si instruite pour son âge !… Son talent au piano est vraiment remarquable.

» — Je ne puis concevoir, dit Bingley, comment les dames ont assez de persévérance pour se rendre, par les talens, aussi accomplies qu’elles le sont toutes aujourd’hui.

» — Toutes, mon cher Charles, que voulez-vous dire ?

» — Mais, oui, toutes, elles savent toutes peindre des souvenirs, couvrir des écrans et faire des bourses. J’en connais à peine une seule qui ne puisse faire tout cela, et je n’ai jamais entendu parler d’une jeune personne pour la première