Page:Béland - Mille et un jours en prison à Berlin, 1919.djvu/109

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


mais également tous les ressortissants des pays alliés de l’Angleterre. Je m’étais adjoint un Suisse pour m’aider à faire cette distribution. J’aurai occasion, un peu plus loin, de dire un mot au sujet de ce M. Hintermann.