Page:Béranger - Chansons anciennes et posthumes.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE PETIT HOMME GRIS


Air : Toto, Carabo


                Il est un petit homme
                Tout habillé de gris,
                        Dans Paris,
                Joufflu comme une pomme,
                Qui, sans un sou comptant,
                        Vit content,
                    Et dit : Moi, je m’en…
                    Et dit : Moi, je m’en…
                Ma foi, moi, je m’en ris !
Oh ! qu’il est gai (bis) le petit homme gris !

                À courir les fillettes,
                À boire sans compter,
                        À chanter,
                Il s’est couvert de dettes ;
                Mais, quant aux créanciers,
                        Aux huissiers,
                    Il dit : Moi, je m’en…
                    Il dit : Moi, je m’en…
                Ma foi, moi, je m’en ris !
Oh ! qu’il est gai (bis) le petit homme gris !

                Qu’il pleuve dans sa chambre ;
                Qu’il s’y couche le soir
                        Sans y voir ;
                Qu’il lui faille en décembre
                Souffler, faute de bois,
                        Dans ses doigts,
                    Il dit : Moi, je m’en…
                    Il dit : Moi, je m’en…
                Ma foi, moi, je m’en ris !
Oh ! qu’il est gai (bis) le petit homme gris !

                Sa femme, assez gentille,
                Fait payer ses atours
                        Aux amours ;
                Aussi, plus elle brille,
                Plus on le montre au doigt.
                        Il le voit,
                    Il dit : Moi, je m’en…
                    Il dit : Moi, je m’en…
                Ma foi, moi, je m’en ris !
Oh ! qu’il est gai (bis) le petit homme gris !

                Quand la goutte l’accable
                Sur un lit délabré,
                        Le curé,
                De la mort et du diable,
                Parle à ce moribond,
                        Qui répond :
                    Il dit : Moi, je m’en…
                    Il dit : Moi, je m’en…
                Ma foi, moi, je m’en ris !
Oh ! qu’il est gai (bis) le petit homme gris !