Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ἀγγελία, ας () 1 annonce, nouvelle, message, Hom. etc. : ἀγγελίαν φέρειν, Att. apporter une nouvelle ; αγγελιην (ion.) φάναι, ἀποφάναι, ἀπειπεῖν, annoncer une nouvelle ; ἀγγελίην ἐλθεῖν, Il. aller annoncer, porter un message ; ἀγγελίη ἐμή, Il. nouvelle me concernant : ἀγγελίη τίνος, Od. nouvelle de qqn ; ἀγγελία τῶν πόλεων ὅτι, etc. Thc. la nouvelle que les villes, etc. || 2 députation, à l’acc, adv. ἀγγελίην || 3 ordre, commandement [ἄγγελος].

ἀγγελιαφόρος, ου (ὁ, ἡ) 1 messager, messagère || 2 en Perse, officier qui introduisait les solliciteurs auprès du roi [ἀγγελία, φέρω].

ἀγγελίη, ion. c. ἀγγελία.

ἀγγελίης () seul. nom. messager ; sur l’acc. adv. ἀγγελίην, v. ἀγγελία.

ἀγγελιηφόρος, ion. c. ἀγγελιαφόρος.

ἀγγελικός, ή, όν, de messager [ἄγγελος].

ἄγγέλλω (impf. ἤγγελλον, f. ἀγγελῶ. ao. ἤγγειλα, pf. ἤγγελκα ; pass. f. ἀγγελθήσομαι, ao. ἠγγέλθην, pf. ἤγγελμαι) 1 faire office de messager ; porter un message, une nouvelle : τινι, à qqn || 2 annoncer, faire savoir : τι τινι, τι πρός τίνα, qqe ch. à qqn ; ἀγγέλλειν τινα, Od. postér. αγγ. περί τινος, Soph. apporter des nouvelles de qqn ; ἀγγ. ὅτι ou ὡς, annoncer que ; avec un part. : Κῦρον ἐπιστρατεύοντα ἤγγειλεν, Xén. il annonça que Cyrus se mettait en campagne ; ἤγγειλας ὡς τεθνηκότα, Soph. tu as annoncé que j’étais mort ; avec un suj. de chose : ἀγγ’λλουσ’ Ἀργείων δόξαι ψήφῳ τὰς σᾶς περί μοι ψυχᾶς, Eur. on annonce qu’un vote des Grecs a décidé de ta vie || Moy. (seul. prés.) s’annoncer : Τεύκρῳ ἀγγέλλομαι φίλος εῖναι, Soph. je m’annonce à Teucer comme l’ami (d’Ajax) [ἄγγελος].

ἄγγελμα, ατος (τὸ) message, nouvelle [ἀγγέλλω].

ἄγγελος, ου (ὁ, ἡ) 1 messager, messagère || 2 en poésie et en prose ion. envoyé, député || 3 postér. messager de Dieu, ange.

ἀγγήιον, ion. c. ἀγγεῖον.

ἄγγος, εος-ους (τὸ) 1 vase || 2 urne funéraire || 3 corbeille où l’on exposait les enfants abandonnés || 4 coffre pour les vêtements.

ἄγδην, adv. en poussant [ἄγω, -δην].

ἄγε et ἄγετε (2 sg. et pl. impér. d’ἄγω) interj. allons ! eh bien ! voyons ! avec un autre impér. εἴπ’ ἄγε, Il. dis, allons !

ἄγε, poét. c. ἦγε, 3 sg. impf. d’ἄγω.

ἄγε, dor. c. ἦγε, 3 sg. impf. d’ἄγω.

ἀγειρόντων, 3 pl. prés, impér. act. d’ἀγειρω.

ἀγείρω (f. ἀγερῶ, ao. ἤγειρα, pf. inus. ; pass. ao. ἠγέρθην, pf. ἀγήγερμαι) 1 assembler, rassembler (une armée, etc.) ; au pass. se rassembler ; en parl. de choses, recueillir, faire provision de || 2 recueillir en quêtant, quêter, mendier, acc. ; abs. quêter pour le service du culte, particul. pour Cybèle || Moy. (part. prés. ἀγειρόμενος, ao. ἠγειράμην) mendier pour soi.

ἀγεῖτο, 3 sg. impf. dor. d’ἡγέομαι

ἀγείτων, ων, ον, sans voisin, solitaire [ἀ, γείτων].

ἀγελαῖος, α, ον : 1 qui forme un bon troupeau : βοῦς ἀγελαῖαι, Od. troupeau de génisses || 2 qui paît encore au milieu du troupeau, c. à d. qui n’a pas été soumis au joug || 3 réuni en troupe || 4 du troupeau, de la foule, de la multitude, d’où commun, vulgaire [ἀγέλη].

ἀγελάρχης, ου () chef ou conducteur d’un troupeau [ἀγέλη, ἄρχω, être à la tête].

ἀγελαστί, adv. sans rire [ἀγέλαστος].

ἀγέλαστος, ος, ον : 1 qui ne rit pas, grave, triste || 2 dont on ne rit pas, triste, funeste [ἀ, γελάω].

ἀγελείη, ης () ion. qui emmène du butin [ἄγω, λεία, proie].

ἀγέλη, ης () : 1 troupeau, troupe || 2 au pl., en Crète, groupes ou sections entre, lesquels étaient répartis les jeunes gens à partir de 17 ans [ἄγω].

ἀγεληδόν, adv. en troupe, en foule [ἀγέλη, -δον].

ἀγέληφι, dat. sg. épi. d’ἀγέλη.

ἀγελοίως, adv. sans rire.

ἀγέμεν, inf. prés. poét. d’ἄγω.

ἁγεμονεύω, ἁγεμών, dor. c. ἡγεμονεύω, ἡγεμών.

ἄγεν, 3 pl. poét. ao. 2 pass. d’ἄγνυμι.

ἀγένειος, ος, ον : 1 imberbe || 2 digne d’un imberbe, juvénile [ἀ, γένειον].

ἀγένητος, ος, ον : 1 qui n’a pas eu de naissance ou de commencement, d’où qui n’a pas de raison d’être : αἰτίαι ἀγένητοι, Eschn. accusations sans fondement || 2 qui n’a pas existé, non réalisé || 3 qui ne peut exister, qu’on ne peut réaliser [ἀ, γίγνομαι].

ἀγέννεια, ας () bassesse de sentiments [ἀγεννής].

ἀγεννής, ής, ές : 1 de basse origine || 2 sans noblesse, vulgaire, bas, vil [ἀ, γέννα].

ἀγέννητος, ος, ον : 1 non engendré, non créé, qui n’est pas né || 2 de naissance basse ou honteuse [ἀ, γεννάω].

ἀγεννήτως, sans avoir été ou sans être engendré.

ἀγεννῶς, adv. sans noblesse, bassement, lâchement [ἀγεννής].

ἁγέομαι, dor. c. ἡγέομαι.

ἀγέραστος, ος, ον, non récompensé, non honoré [ἀ, γέρας].

ἀγερέσθαι, inf. ao. 2 moy. d’ἀγείρω.

ἀγερμός, οῦ () quête, collecte [ἀγείρω].

ἀγέροντο, 3 pl. ao. 2 moy. poét. d’ἀγείρω.

ἄγερσις, εως () rassemblement [ἀγείρω].

ἀγέρωχος, ος, ον : 1 fier, noble, glorieux || 2 en mauv. part. hautain, arrogant, insolent.

Ἀγεσίλας, dor. c. Ἀγησίλαος.

ἄγεσκον, ao. itér. d’ἄγω.

ἄγευστος, ος, ον : I pass. dont on n’a pas goûté, dont on ne goûte pas || II act. 1 qui n’a pas goûté ou ne goûte pas de, gén. || 2 qui n’a goûté de rien, à jeun [ἀ, γεύω].

ἄγη, ης () 1 admiration, étonnement, horreur || 2 envie, jalousie [ἄγαμαι].

ἀγὴ, ῆς () fragment, débris, éclat [ἄγνυμι].

ἅγη, 3 sg. ao. 2 pass. poét. d’ἄγνυμι.

ἅγη, plur. d’ἅγος.

ἀγηγέρατο, 3 pl. épq. pl. q. pf. pass. d’ἀγείρω.

ἀγήγερμαι, pf. pass. d’ἀγείρω.

ἀγῆλαι, inf. ao. d’ἀγάλλω.