Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ἀγα·κλειτός, ή, όν : 1 très illustre || 2 magnifique (hécatombe) ; en mauv. part, extraordinaire [ἄγαν, κλ.].

ἀγα·κλυτός, ή, όν, très illustre [ἄγαν, κλ.].

ἀ·γάλακτος, ος, ον, qui ne tette plus [ἀ, γάλα].

ἀγάλλω (f. ἀγαλῶ, ao. ἤγηλα, pf. inus. ; ao. pass. ἠγάλθην, pf. inus.) 1 orner, parer || 2 honorer par des présents ou des offrandes || Moy. ἀγάλλομαι (impf. ἠγαλλόμην) se glorifier, se réjouir : τινι, ἐπί τινι, de qqe ch. ; avec un part, d’avoir ou de faire qqe ch [ prosth., R. Γαλ, briller}}].

ἄγαλμα, ατός (τὸ) ornement, parure, d’où : 1 fig. en parl. de pers. : Νηρέως ἄγαλμα, Eur. enfants qui font la joie et l’orgueil de Nèrée || II ouvrage travaillé avec art et offert à un dieu, d’où : 1 offrande aux dieux || 2 image des dieux (statue ou peinture) || III p. ext. 1 statue ou image qqconque : ἄγαλματ’ ἀγορᾶς, Eur. de belles images qu’admire la foule sur la place publique || 2 groupe ou monument qqconque : ὠδῖνος ἄγαλμα Δίας, Eur. le monument de l’enfantement du fils de Zeus, en parl. du palmier de Dèlos que Latone entoura de ses bras dans les douleurs de l’enfantement [ἀγάλλω].

ἀγαλμάτιον, ου (τὸ) statuette, petite image [ἄγαλμα].

ἀγαλματο·ποιός, οῦ () statuaire, sculpteur [ἄγ. ποίεω].

ἄγαμαι (impf. ἠγάμην, f. inus., ao. ἠγάσθην plus us. que ἠγάσαμην, pf. inus.) I en b. part : 1 admirer, acc. ou gén. ; avec un double rég. : ἄγασθαι τινά τνος, Xén. admirer qqn pour qqe ch. ; ἄγασθαι τινός τι, Eur. admirer qqe ch. de qqn || 2 être charmé ou satisfait : τινι, de qqn ou de qqe ch. || II en mauv. part : 1 porter envie à, être jaloux de, dat. || 2 voir avec déplaisir, être irrité ou s’irriter de, acc. [R. Γαϝ, briller ; cf. ἀγάζω, ἀγαίομαι].

Ἀγαμεμνόνειος, α, ον ; Ἀγαμεμνόνεος, η, ον (ion.), Ἀγαμεμνόνιος, α, ον, d’Agamemnon [Ἀγαμέμνων].

Ἀγαμεμνονίδης, oυ () fils ou descendant d’Agamemnon [Ἀγαμέμων].

Ἀγα·μέμνων, ονος () Agamemnon, roi de Mycènes, chef des Grecs devant Troie [p. *Ἀγαμένμων, d’ἄγαν, μένος].

ἀγαμένως, adv. 1 avec admiration ou respect || 2 de façon à exciter l’admiration [ἄγαμαι].

ἀγαμία, ας () célibat [ἄγαμος].

ἀγαμίου δίκη () action judiciaire contre ceux qui dépassaient, sans contracter mariage, l’âge fixé par la loi [ἄγαμος].

ἄ·γαμος, ος, ον : 1 non marié, célibataire ou veuf || 2 γάμος ἄγ. Soph. union qui n’en est pas une, union funeste [ἀ. γάμος].

ἄγαν, adv. 1 beaucoup, très, fort, tout à fait || 2 trop : μηδὲν ἄγαν, rien de trop (lat. ne quid nimis) [ἄγω].

ἀγαν·ακτέω-ῶ (impf. ἠγανάκτουν, f. ἀγανακτήσς, ao. ἠγανάκτησα) litt. s’emporter, d’où : 1 bouillonner, fermenter || 2 s’indigner, s’irriter : τινι, τι, de qqe ch. ; avec un part. ou avec ὡς, Att. s’indigner de ce que ; avec un reg. de pers. : ἀγ. τινι, πρός τινα, κατα τινος, s’irriter ou s’indigner contre qqn || Moy. ἀγανακτέομαι, -οῦμαι, m. sign. [ἄγαν, *ἀκτός d’ἄγω].

ἀγανάκτησις, εως () sujet d’irritation, d’indignation [ἀγανακτέω].

ἀγάν·νιφος, ος, ον, couvert de neiges abondantes [ἄ. νίφω].

ἀγανόρειος, α, ον, fier, héroïque [dor. p. *ἀγηνόρειος, d’ἀγήνωρ].

ἀγανός, ή, όν, aimable, doux [ prosth. ou augm. et γάνυμαι].

ἀγανογροσύνη, ης () amabilité, douceur [ἀγανόφρων].

ἀγανο·φρων, ων, ον, gén. ονος, aimable, doux [ἀγανός, φρήν].

ἀγανῶς, adv. d’une manière aimable, avec douceur [ἀγανός].

ἄγαομαι, v. ἀγάω.

ἀγαπάζω (seul, prés., impf. et inf. ao.) accueillir avec amitié, traiter avec affection || Moy. m. sign. [cf. ἀγαπάω].

ἀγαπάω-ῶ (f. ήσω, ao. ἠγάπησα, pf. ἠγάπηκα ; pass. pf. ἠγάπημαι) 1 accueillir avec amitié, traiter avec affection || 2 aimer, chérir || 3 avoir une préférence pour : ἀγ. τι ἀντά τινος, ou πρό τινος, préférer une chose à une autre ; d’où être satisfait de : τι, τινι, de qqe ch. ; ὅτι, ou , Od. être satisfait que ou de ce que [apparenté à ἄγαμαι].

ἀγαπ·ήνωρ, ορος, adj. m. qui aime la virilité, viril, courageux [ἀγαπάω, ἀνήρ].

ἀγάπησις, εως () affection [ἀγαπάω].

ἀγαπητικός, ή, όν, affectueux [ἀγαπητός].

ἀγαπητός, ή, όν : 1 aimé, chéri ; τὸ ἀγαπητόν, objet de désir || 2 désiré, souhaité, d’où bienvenu : ἀγαπητόν (ἐστίν) εἰ ou ἐάν, Xén. on doit s’estimer heureux si, etc. ; ou avec l’inf. on doit être heureux que, etc. [ἀγαπάω].

ἀγαπητῶς, adv. 1 de manière à être satisfait || 2 juste assez pour être satisfait, d’une manière à peine suffisante, tout juste, à peine.

ἀγά·ρροος-ους, οος-ους, οον-ουν, au cours abondant ou impétueux [ἄγαν, ῥέω].

ἀγά·στονος, ος, ον, qui gémit fortement [ἄγ. στένω].

ἀγαστός, ή, όν, digne d’admiration [ἄγαμαι].

ἀγαστῶς, adv. admirablement [ἀγαστός].

ἀγαυός, ή, όν, digne d’admiration, noble, magnifique [ augm. R. Γαϝ, briller].

*ἀγαυρῶς, adv. seul. sup. ἀγαυροτατα, superbement, avec orgueil.

ἀγάω, d’ord. moy. ἄγαομαι (seul. prés, et impf.) 1 admirer, s’étonner || 2 envier [ἄγαμαι].

Ἀγβάτανα, ων (τὰ) 1 ion. et poét. c. Ἐκβάτανα || 2 ville de Syrie, sur le mt Carmel.

ἀγγαρήϊον, ου (τὸ) service des courriers montés, en Perse.

ἀγγαρήϊος, ου () courrier persan, requis par corvée de relais en relais pour le service du roi (mot persan).

ἄγγαρος, ος, ον, disposé par relais : ἄγγαρον πῦρ : Eschl. signaux de feu de distance en distance.

ἀγγεῖον, ου (τὸ) vase, p. ext. récipient, réservoir [ἄγγος].