Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/968

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

cortège || 2 chorège, celui qui fait les frais d’équipement d’un chœur ; p. ext. celui qui fait la dépense d’une chose, qui pourvoit à, qui fournit les ressources nécessaires : τινι, τινος, pour qqe ch. [χορός, ἡγέομαι].

χορικός, ή, όν, qui concerne les chœurs, les danses ; τὸ χορικόν, chœur dans les pièces de théâtre [χορός].

χορικῶς, adv. en formant un chœur.

χορο·διδάσκαλος, ου () directeur des chœurs, celui qui préside aux exercices et aux répétitions [χορός, δ.].

χοροι·τυπνία, ας () action de frapper (la terre) en chœur, danse en chœur [χ. τύπτω].

χορο·λέκτης, ου () celui qui choisit et ordonne les figurants d’un chœur [χ. λέγω].

χορόνδε, adv. à la danse (aller) [χορός, -δε].

χορο·ποιος, ος, όν : 1 qui compose ou arrange un chœur de danse || 2 qui conduit un chœur, une danse [χ. ποιέω].

χορός, οῦ () chœur, c. à d. : 1 chœur de danse, danse exécutée par plusieurs personnes et ordin. accompagnée de chants : χοροὺς ἱστάναι, Plut. former des chœurs ; ἐς χορὸν ἔρχεσθαι, Od. aller à la danse ou à la ronde ; χορὸν ἰέναι, Od. χορὸν εἰσοιχνεῖν, Od. m. sign. ; χορὸν ἅπτειν, Eschl. former (litt. nouer) une ronde || 2 chœur, troupe de personnes qui figurent dans une danse : κυκλικὸς, ἐγκύκλιος ou κύκλιος χορός, chœur formant le cercle, c. à d. formant une ronde autour de l’autel, particul. dans les fêtes de Bacchus ; χορὸν αἰτεῖν, Ar. demander (aux magistrats, particul. à l’archonte, l’autorisation de former) un chœur, c. à d. de faire représenter une pièce nouvelle ; χορὸν ἱστάναι, Xén. ou εἰσάγειν, ou ἄγειν, faire paraître le chœur sur la scène ; ἐξάγειν, Xén. faire sortir le chœur ; τοῦ χοροῦ ἡγεῖσθαι, προεστάναι, προστατεύειν, être chef du chœur, conduire le chœur || 3 p. ext. troupe, cercle, groupe de personnes, d’animaux, de choses : μελιττῶν, El. la troupe des abeilles ; χοροὶ πρόσθιοι, Ar. la rangée des dents de devant || 4 chant exécuté par le chœur || II lieu où l’on danse [R. Χαρ, briller].

χορτάζω (f. άσω) engraisser de fourrage ou d’herbe, engraisser, acc. [χόρτος],

χορταῖος, α, ον, de fourrage, d’herbe χ. χιτών, tunique d’une étoffe à longs poils que les Silènes portaient au théâtre et qui figurait le feuillage dont ils se couvraient à l’origine [χόρτος].

χόρτος, ου () I lieu entouré d’arbres et de haies, enceinte ; particul. enceinte d’une cour || II herbe, particul. : 1 fourrage vert ou sec : κοῦφος, Xén. fourrage léger, c. à d. foin || 2 pâture des animaux, en gén. || 3 p. ext. nourriture grossière [R. Χερ, prendre, saisir, contenir ; cf. lat. hortus et cohors].

χοῦν, acc. de χοῦς.

χοῦς () v. χόος.

χουσί, dat. pl. de χόος-χοῦς.

χοῦσι, 3 pl. prés. ind. de χόω.

χοὗτος, χοὕτω, crase poét. p. καὶ οὗτος, καὶ οὕτω.

χόω (impf. ἔχουν, ao. ἔχωσα ; pass. f. χωσθήσομαι, ao. ἐχώσθην, pf. inf. κεχῶσθαι) c. χῶννυμι.

χρᾷ, 3 sg. prés. ind. de χράω, ou rar. c. χρῇ, 2 sg. prés. ind. de χράομαι.

χραίνω (ao. ἔχρανα ; ao. pass. ἐχράνθην) : I toucher légèrement à la surface, effleurer, raser ; p. anal. : τι αἵματι, Eur. arroser ou souiller (une épée) de sang || II p. suite : 1 teindre, colorer || 2 salir, souiller ; fig. souiller par le meurtre, l’inceste, l’adultère, etc. : τὸ τῆς φιλίας ὄνομα, El. souiller le nom de l’amitié || Moy. salir, souiller, teindre qqe ch. à soi : χεῖρα φόνῳ, Soph. teindre ou rougir sa main d’un meurtre [cf. χραύω, χράω].

*χραισμέω (fut. ήσω, ao. 1 ἐχραίσμησα, ao. 2 ἔχραισμον, pf. inus.) être utile, être secourable, porter secours : τινι, à qqn ; τι, en qqe ch. ; οὐ κορύνη οἱ ὄλεθρον χραῖσμε, Il. litt. sa massue ne lui fut d’aucun secours quant à la mort, c. à d. ne put le préserver de la mort [χραίσμη, assistance, secours, de χραω].

χραισμησέμεν, inf. fut. épq. de *χραισμέω.

χράομαι, v. χράω 2.

χρᾶσθαι, inf. prés. moy. de χράω.

χρᾶται, 3 sg. prés. ina. ion. de χράομαι, v. χράω 2.

χραύω (seul. ao. sbj. 3 sg. χραύσῃ) toucher légèrement à la surface, blesser légèrement [éol. c. le suiv.]

1 *χράω (seul. à l’impf. 3 sg. ἔχραε et 2 pl. ἐχράετε) toucher légèrement à la surface, effleurer ; avec un suj. de pers. tomber sur, fondre sur : τινι, sur qqn ; δῶμα χ. ἐσθιέμεν καὶ πινέμεν, Od. s’abattre sur une maison pour en boire et en manger tout le contenu (sel. d’autres, δῶμα est rég. des deux verbes) [R. Χρα, effleurer, toucher].

2 χράω (f. χρήσω, ao. ἔχρησα. Les contr. sont en η : prés. 3 sg. χρῇ, impf. 3 sg. ἔχρη) A act. prêter : τινί τι, qqe chose à qqn pour son usage || B Moy. χράομαι-ῶμαι (f. χρήσομαι, ao. ἐχρησάμην, pf. κέχρημαι, ao. au sens pass. ἐχρήσθην ; les contr. sont en η : prés. χρῶμαι, χρῇ, χρῆται ; inf. χρῆσθαι) prendre une chose en main, se l’approprier, se faire donner pour un usage provisoire ; d’où emprunter, prendre à crédit : I avec l’acc. : 1 se faire prêter, emprunter : τι, qqe ch. ; παρά τινος, emprunter à qqn ; πάντα χρέεσθαι (ion.) δι’ ἀγγέλων, Hdt. se faire tout transmettre par des messagers || 2 p. suite, prendre en main, entreprendre, mettre en pratique : τὴν ἐμπειρίαν, Isocr. l’expérience (des choses militaires) || 3 entreprendre : τί χρήσομαι, χρήσωμαι, ou χρησαίμην ; etc. Att. que dois-je, que vais-je entreprendre, à quoi bon ? χρῆσθαι ὅ τι ἂν βούλωνται, Thc. faire d’eux ce qu’on voudrait, se livrer à discrétion || II avec double neg. : νόμιμα πλεῖστα ἀρετῇ χρ. Thc. observer très bien les lois de la justice ; ἐλάχιστα λογισμῷ χρ. Thc. user très peu du raisonnement ; πλείω χρ. θαλάσσῃ, Thc. avoir une plus grande habitude (pour soi-même) de la mer ; σὺ μὴ πάντα θυμῷ χρέω, Hdt. ne t’abandonne