Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/967

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

χορδή ; lat. hīra, d’où, ira ; dim. hillæ ; hariolus, haruspex].

χολάω-ῶ (seul. prés.) être bilieux, p. suite être mélancolique [χολή].

χολέρα, ας () choléra, maladie.

χολεριάω-ῶ, être atteint du choléra [χολέρα].

χολερικός, ή, όν, malade du choléra, cholérique [χολέρα].

χολή, ῆς () 1 bile, fiel ; fig. colère, haine : χολὴν ἔχειν, avoir de la bile, être irascible ou irrité ; χολὴν ἐμεῖν, Plut. vomir sa bile, c. à d. être médisant, tenir de méchants propos ; πάνυ ἐστί μοι χολή, Ar. cela me donne du dégoût, m’est insupportable || 2 vésicule du fiel [R. Χαρ, Χαλ, briller; cf. χόλος, χλόη, χλωρός ; lat. fel, cf. fulvus, helvus, gilvus].

χολ·ημεσία, ας () vomissement de la bile [χολή, ἐμέω].

χολικός, ή, όν, bilieux [χολή].

χόλιξ, χόλικος () boyau ; d’ord. au pl. tripes.

χόλος, ου () 1 bile ou fiel || 2 fig. colère, haine, ressentiment, rancune : χ. τινός, colère éprouvée par qqn, ou au sujet de qqn ou de qqe ch., rar. contre qqn ; χόλον ἔχειν τινός, Soph. avoir du dépit ou du ressentiment au sujet de qqn ou de qqe ch. ; χολον ἔχειν τινί, Eur. avoir du dépit ou être irrité contre qqn ; en parl. des animaux, fureur [cf. χολή, lat. fel].

χολόω-ῶ (f. χολώσω, ao. ἐχόλωσα, pf. inus.) exciter la bile, mettre en colère, irriter : τινα, qqn ; τινά τινι, qqn par qqe ch. ; au pass. s’irriter, être irrité : τινι, τινος, contre qqn ou au sujet de qqn ou de qqe ch. ; avec un gén. accompagné d’un part. : τινος κταμένοιο, Il. s’irriter de la mort de qqn ; ἔκ τινος, par suite de qqe ch. || Moy. (f. χολώσομαι, ao. ἐχολωσάμην, f. ant. κεχολώσομαι) s’irriter [χόλος].

χολώδης, ης, ες, irascible [χόλος, -ωδης].

χολώσεαι (2 sg. sbj. ao. moy. épq.) χολόω, χολωσέμεν (inf. fut. act. épq.) de χολόω.

χολωτός, ή, όν, irrité [adj. verb. de χολόω].

χήνδρος, ου () petit corps dur et rond, grain (de sel, d’encens, etc.) ; particul. : 1 grain de froment ou d’épeautre mondé et concassé, gruau ; p. suite, tisane de gruau || 2 p. ext. froment, épeautre ; en gén. céréales dont on fait du gruau || 3 cartilage ; au pl. cornes naissantes des jeunes cerfs.

  1. χόος-χοῦς et χοεύς, gén. χοέως-χοῶς ou χόος, dat. χοί, acc. χοᾶ (contr. de χοέα) ; pl. nom. χόες, gén. χοῶν, dat. χουσί, acc. χόας ; duel. inus. ( et ) 1 ὁ χοῦς, conge, mesure pour les liquides, de la contenance de douze κοτύλαι (envir. 3 litres un quart) || 2 οἱ χόες, fête des Conges, le 2e jour des Anthestéries [R. , d’où Χου, Xoϝ ; cf. χέω ; v. le suiv.].
  2. χόος-χοῦς, gén. χόου-χοῦ ( et ) monceau de terre, particul. terre enlevée d’une excavation et amoncelée [R. , répandre, d’où par renforc. Χου, Xoϝ ; d’où subst. χόος pour *χόϝος ; v. χέω].

χορ·αγός, dor. c. χορηγός.

χορ·αύλης, ου () joueur de flûte qui accompagne un chœur de danse [χορός, αὐλέω].

χορδή, ῆς () 1 corde à boyau, corde d’un instrument de musique : χορδὰς κινεῖν, Plut. toucher des cordes d’un instrument ; prov. μηδὲν πρὸς τὴν χορδήν, Luc. nullement en mesure || 2andouille, boudin.

χορδο·λογέω-ῶ, accorder un instrument avant de jouer [χορδή, λεγω].

χορδοστροφία, ας () torsion ou tension des cordes d’un instrument de musique [χορδή, στρέφω].

χορεία, ας () 1 danse ; p. anal. mouvement du corps mesuré, réglé, après le repas ; mouvement régulier des mondes, du soleil || 2 particul. danse ou chœur de jeunes filles, ronde || 3 chant en chœur.

χορεῖος, α, ον : 1 qui concerne les chœurs, les danses || 2 qui préside aux chœurs, aux danses [χορός].

χορευτής, οῦ () danseur, celui qui figure dans un chœur, choriste [χορεύω].

χορευτικός, ή, όν, qui concerne les chœurs de danse ou les choristes [χορεύω].

χορεύω (f. χορεύσω, ao. ἐχόρευσα, pf. κεχόρευκα ; pass. ao. ἐχορεύθην, pf. κεχόρευμαι) I intr. danser une ronde, danser en chœur ; particul. mener un chœur de fête : τινι ou περί τινα, en l’honneur de qqn ; au pass. impers. : κεχόρευται ἡμῖν, Ar. notre rôle de danseurs est terminé || II tr. : 1 fêter ou célébrer par un chœur de danse, acc. || 2 remplir du bruit ou de l’agitation d’un chœur || Moy. fêter ou célébrer par un chœur : φροίμιον, Eschl. le prélude d’une fête, c. à d. préluder à une fête par des chœurs de danse [χορός].

χορηγέωω (f. χορηγήσω, ao. ἐχορήγησα ; pf. pass. κεχορήγημαι) 1 conduire le chœur || 2 chez les Att. être chorège, c. à d. faire la dépense d’équipement et d’organisation d’un chœur ; abs. χορηγοῦσιν μὲν οἱ πλούσιοι, χορηγεῖται δὲ ὁ δῆμος, Xén. les riches pourvoient aux dépenses d’organisation des chœurs, et le peuple profite de ces dépenses ; p. ext. faire les frais d’une chose, pourvoir aux dépens de : ταῖς ἡδοναῖς, Eschn. ταῖς ἐπιθυμίαις, Luc. subvenir aux dépenses qu’on fait pour ses plaisirs, pour la satisfaction de ses caprices, etc. ; τινί, pourvoir aux besoins de qqn ; τι, fournir qqe ch. ; τινί τι, procurer qqe ch. à qqn ; Πομπήιος ἔκ τε γῆς καὶ θαλάττης χορηγούμενος, Plut. Pompée qui tirait ses ressources à la fois de la terre et de la mer [χορηγός].

χορηγία, ας () 1 fonction de chorège, c. à d. soin d’équiper et d’organiser un chœur de danse, d’où les frais de cet équipement || 2 p. ext. approvisionnement, fourniture, ressources, en gén. ; particul. ressources d’une armée, revenus d’un Etat, moyens de subsistance [χορηγός].

χορηγικός, ή, όν, qui concerne le chorège ou la fonction du chorège : χορηγικοὶ τρίποδες, Plut. trépieds consacrés par le chorège dont les chœurs avaient obtenu le prix [χορηγός].

χορ·ηγός, οῦ () 1 celui qui conduit le chœur, chef d’un chœur de danse ou de musique, p. anal. celui qui conduit une troupe, un