Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/976

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


χυτρο·τομέω-ῶ, railler, se moquer [κύτρα, τέμνω].

χὡ, crase poét. p. καὶ ὁ.

χᾡ, crase poét. p. καὶ οἱ.

χᾤ, crase poét. p. καὶ ᾤ.

χώεο (2 sg. impér. prés. poét.), χώετο (3 sg. impf. épq.) de χώομαι.

χωλεία, ας () claudication [κωλεύω].

χωλεύω, être boiteux, boiter [κωλός].

χωλο·ποίος, ος, ον, qui fait boiter [κωλός, ποιέω].

χωλός, ή, όν : 1 boiteux || 2 fig. mal équilibré, instable, chancelant.

χωλότης, ητος () claudication [κωλός].

χῶμα, ατος (τὸ) I terrassement, terrasse : 1 pour se défendre contre l’ennemi || 2 terrasse élevée par les assiégeants pour s’approcher de la ville || II p. ext. : 1 toute jetée, même en pierres ; môle || 2 digue pour empêcher le débordement d’un fleuve || 3 toute élévation de terre naturelle (atterrissement, dune, promontoire) || 4 amas de terre d’un tombeau, tombe, tombeau [χώννυμι].

χῶν, part. prés. de χόω.

χωνεύω, fondre dans le creuset, fondre, en parl. d’un métal [contr. de χοανεύω ; cf. le suiv.]

χώνη, ης () écheno de fondeur, entonnoir par où coule le métal en fusion [contr. de χοάνη].

χώννυμι (seul. prés. et impf. act. et fut. pass. 3 sg. χωσθήσεται) amonceler de la terre ou du sable : χῶμα ou χώματα, Att. faire un terrassement, une jetée ; τάφον, Soph. τύμβον, Eur. élever une tombe au moyen de terre amoncelée [χόω].

χὧνπερ, crase poét. p. καὶ ὧνπερ.

χώομαι (f. χώσομαι, ao. ἐχωσάμην, pf. inus.) être irrité ou mécontent, s’irriter, se fâcher : θυμόν, Il. κῆρ, Il. φρεσὶν ᾖσιν, Il. κηρόθι, être irrité au fond du coeur ; τινι, contre qqn ; τινος, rar. περί τινος, au sujet de qqn ou de qqe ch. ; μή μοι τόδε χώεο, Od. ne t’irrite pas contre moi à cause de cela.

χὥπη, crase p. καὶ ὅπη.

χὡπόσος, crase poét. p. καὶ ὁπόσος.

χὥπου, crase poét. p. καὶ ὅπου.

χὥπως, crase poét. p. καὶ ὅπως.

χώρα, ας () I espace de terre limité, particul. : 1 espace de terre situé entre deux objets, intervalle : οὐδέ τι πολλὴ χώρη μεσσηγύς, Il. et il n’y a pas grand intervalle au milieu || 2 emplacement, en gén. place : ὀλίγῃ ἐνὶ χώρῃ, Il. dans un petit espace || 3 place occupée par une personne ou par une chose ; ἐν χώρᾳ εἶναι, Plut. être à une place ; κατὰ χώραν ἔχειν, se tenir à sa place, demeurer en repos, ou laisser qqe ch. en place ; κατὰ χώραν μένειν, Hdt. rester à sa place || 4 place marquée, rang, poste ; particul. place assignée à un soldat, poste : χώραν ἔχειν, Xén. occuper son poste ; ἐν χώρᾳ πίτντειν, Xén. tomber à son poste ; ἐν χώρᾳ θανεῖν, Xén. mourir à son poste ; χώραν λείπειν, Thc. ou προλείπειν, Thc. abandonner son poste || 5 fig. place ou position qu’on occupe dans la vie : χώραν ἔντιμον ἔχειν, Xén. avoir une situation honorable ; ἐν μισθοφόρου χώρα εἶναι, Xén. être au rang d’un mercenaire ; ἐν ἀνδραπόδων χώρᾳ εἶναι, Xén. être réduit au rang des esclaves ; ἐν οὐδεμιᾳ̂ χώρᾳ εἶναι, Xén. n’avoir aucun rang, être considéré comme rien || II espace de pays, d’où : 1 pays, contrée : ἡ χώρη ἡ Ἀττική, Hdt. le territoire de l’Attique, l’Attique ; οἱ κατὰ χώραν, Att. les habitants du pays ; particul. la patrie || 2 sol, terre || 3 campagne, d’où bien de campagne [cf. χῶρος].

χωρέω-ῶ (f. -ήσομαι, rar. ήσω, ao. ἐχώρησα, pf. κεχώρηκα) A intr. : I faire place, se retirer : πάλιν αὖτις, Il. ou simpl. πάλιν, Xén. se retirer en arrière, retourner sur ses pas, reculer, s’éloigner de, gén., ou ἀπό ou ἐκ et le gén. ; rar. avec un dat. de pers. : τινι, se retirer devant qqn || II changer de place, se déplacer, d’où : 1 s’avancer, en parl. de pers. : ἀλλὰ χωρῶμεν, Soph. eh bien ! allons ! χώρειν ἐπί τινα ou ἐπί τι, πρός τινα, ou πρός τι, ὥς τινα, s’avancer, d’où aller auprès de qqn ou de qqe ch. ; ἐς ναῦν, Eschl. monter sur un navire ; εἰς ὅπλα ou εἰς τὰ ὅπλα, Plut. courir aux armes, d’où prendre les armes ; avec idée d’hostilité : πρός τινα, s’avancer ou marcher contre qqn : χ. ὁμόσε, Thc. courir à l’ennemi ; fig. πρὸς ἔργον, Soph. en venir à l’action, πρὸς ξύμβασιν, Thc. en venir à un accommodement ; en parl. de ch. : χωρεῖ τὸ ὕδωρ, Xén. l’eau s’avance, gagne du terrain ; χωρεῖν δι’ ἀσπίδων, Xén. pénétrer à travers les boucliers, en parl. de traits ; νὺξ ἐχώρει, Eschl. la nuit s’avançait ; de même en parl. de ch. (eau, sueur, larmes qui coulent) ; ἡ φότις κεχωήκεε, Hdt. le bruit s’était répandu ; διὰ πάντων χωρεῖν, Plut. circuler dans toutes les bouches, en parl. d’un nom || 2 avancer, faire des progrès, aboutir : εὖ χωρεῖν, Att. ou εὐτυχέως χωρεῖν, Hdt. bien marcher, bien réussir ; χ. εἰς τὸ πρόσῳ τῆς τέχνης, El. faire des progrès dans un art ; abs. aboutir, réussir ; en parl. d’un oracle, s’accomplir || 3 aller çà et là, d’où aller || B tr. avoir un espace suffisant pour contenir, acc. ; χ. δύο μεδίμνους, Luc. contenir deux médimnes ; ξυνελθόντας, Thc. une troupe (d’hommes, de fuyards, etc.) venus ensemble [χώρα].

χώρη, ion. c. χώρα.

χωρητικός, ή, όν, capable de contenir, gén. [χωρέω].

χωρίδιον, ου (τὸ) dim. de χωρίον.

1 χωρίζω, mettre en place, placer [χώρα].

2 χωρίζω (f. ίσω, att. χωριῶ, ao. ἐχώρισα ; pass. ao. ἐχωρίσθην, pf. κεχώρισμαι) séparer : ἀπὸ τοῦ σώματος τὴν ψυχήν, Plat. τοῦ σώματος τὴν ψυχήν, Plat. l’âme du corps ; au pass. être séparé, se séparer, d’où aux temps passés (ao. et pf.) : 1 être écarté, éloigné de, gén. || 2 se séparer, s’éloigner : ἀπό τινος, de qqn ou de qqe ch. ; au pf. être différent, se distinguer : τινος, de qqn ou de qqe ch. ; τινι ou ἀπό τινος, de qqn [χωρίς].

χωρίον, ου (τὸ) I emplacement, d’où : 1 place, emplacement || 2 t. de géom. espace compris entre des lignes, aire, surface || II particul. : 1 marché || 2 place forte || 3 contrée,