Page:Baissac - Le Folk-lore de l’Île-Maurice, 1888.djvu/128

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


IX

HISTOIRE DE NAMCOUTICOUTI




Il y avait une fois une femme qui était sur le point d’accoucher. Un jour elle dit à son mari : « J’ai envie de boire de l’eau sans grenouilles ; va m’en chercher ! »

Le mari part. Il arrive au bord d’une rivière et dit : « Est-ce qu’il y a des grenouilles là-dedans ? » Les grenouilles répondent : « Coa, coa. » Il va à une autre rivière : « Est-ce qu’il a des grenouilles là-dedans ? — Coa, coa. » Il marche, il marche. Il arrive auprès d’une belle rivière et crie : « Est-ce qu’il y a des grenouilles là-dedans ? » Pas de réponse. Il goûte l’eau : maman ! ça ne s’appelle pas de la bonne eau, ça ! c’est doux comme sucre. Il remplit son arrosoir et retourne chez lui.

La femme n’eut pas plus tôt bu un peu de cette eau-là qu’elle dit à son mari : « Où as-tu pris cette eau-là, mon coco ? Comme c’est bon ! dis-