Page:Banville - Socrate et sa Femme, 1886.djvu/15

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Antisthènes.

Que faut-il faire ? Par un élan de lion,
En vain nous avons pris Égine et Solion, —


Eupolis.

Ravagé l’Argolide, —


Dracès.

Ravagé l’Argolide, Et pour la cause sainte
Chassé les ennemis dans les eaux de Zacinthe.


Eupolis.

Nous avons eu la guerre hier et nous l’aurons
Demain !


Antisthènes.

Demain ! Vainqueurs, portant des lauriers sur nos fronts,
Archidamos nous prit dans ses serres hautaines, —


Dracès.

Et nous avons pu voir la peste dans Athènes !


Antisthènes.

Donc, le temps est venu d’être austères.


Eupolis.

Donc, le temps est venu d’être austères. Laissons
À d’autres plus heureux les festins, —


Dracès.

À d’autres plus heureux les festins, Les chansons, —


Antisthènes.

Les joyaux d’or, —


Eupolis.

Les joyaux d’or, Les arts qui firent notre gloire, —