Page:Bastide - La Petite Maison.djvu/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


siblement à considérer la beauté et les ornemens du lieu où il étoit offert à son admiration ; elle vit des murs revêtus de stuc de couleurs variées à l’infini, lesquelles ont été appliquées par le célèbre Clerici [1]. Les compartimens contiennent des bas-reliefs de même matière, sculptés par le fameux Falconet [2], qui y a représenté les fêtes de Comus et de Bacchus. Vassé [3] a fait les trophées qui ornent les pilastres de la décoration. Ces trophées désignent la chasse, la pêche, les plaisirs de la table et ceux de l’amour, etc. De chacun d’eux, au nombre de douze, sortent autant de torchieres portant

  1. Stucateur milanois qui s’est acquis une grande réputation en faisant le sallon de Neuilly pour M. le comte d’Argenson, et, en dernier lieu, celui de Saint-Hubert pour Sa Majesté.
  2. Sculpteur du Roi, célèbre à jamais par ses excellens ouvrages, dont plusieurs ont été exposés dernièrement au Sallon.
  3. Autre sculpteur du roi, à qui la légèreté du ciseau et les grâces séduisantes ont acquis tant de réputation.