Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 11, 1922.djvu/201

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MARTHE.

Je ne sais pas si je t’ai en pyjama ?


BARNAC.

Tu vois que ton éducation est encore bien incomplète, et que tu as beaucoup à apprendre.

(La porte s’ouvre. Entrent deux enfants, l’un de six ans, l’autre de huit, et leur gouvernante.)


Scène V


MARTHE, BARNAC, JACQUES, COLETTE, MISS, LA GOUVERNANTE


BARNAC.

Ah ! voilà tes enfants !


JACQUES ET COLETTE.

Bonjour, Tonton Poum ! Bonjour maman !


BARNAC.

Bonjour, Jacquot… Seulement, tu deviens bien grand pour m’appeler encore Tonton Poum ?


MARTHE.

Comment vous appelleront-ils, alors ?


BARNAC.

Mais, comme tout le monde : « Cher Maître ».


MARTHE.

Allons, vas-y, Colette. Appelle-le « Cher Maître ».


COLETTE, (allant à Barnac.)

Bonjour, Germaine. Tu vas bien ?