Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 11, 1922.djvu/335

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MADEMOISELLE MOREL.

Je vais en profiter pour faire changer de place le marbre de Coustou… Vous avez approuvé que je le mette dans la niche de la salle à manger ?


BARNAC.

Vous êtes chez vous.

(Elle sort par la porte du cabinet de travail.)


Scène XI


BARNAC, GUÉRIN


BARNAC, (changeant de ton, bourru.)

À nous deux !… Qu’est-ce qu’elle m’apprend ?… La Société poursuit Alain Sergyll ?…


GUÉRIN.

Bon. Elle vous a servi ça tout chaud ?… Ah ! les femmes… les bougresses !… Distinguons. C’est Benoitier qui le poursuit… Mais la Commission a décidé, vendredi, pour le principe, de se joindre à l’action.


BARNAC.

Et vous ne m’en avez pas averti ? Voilà qui est très mal, Guérin !


GUÉRIN.

Mon Dieu ! je ne jugeais pas que l’événement eût une importance exceptionnelle.


BARNAC.

Vous ne jugiez pas ?… Vraiment ?… Des explications !… tout de suite !… Et ne vous perdez pas en détails !