Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/144

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’INFIRMIÈRE.

Oui. Vera, appelle l’infirmier. Dis-lui de venir ouvrir la pharmacie.

(La garde sort.)

FÉDOSIA.

Dieu ! que ça sent bon le tilleul !… chez nous il y en avait un devant la porte…


L’INFIRMIÈRE.

Et ton pourvoi ?


MASLOWA.

Je ne sais pas encore. Le prince m’a dit qu’il m’avertirait aussitôt.


L’INFIRMIÈRE.

Fédosia, prends les assiettes et les potions, nous allons faire la tournée. (À Maslowa.) Quand tu auras le thé, tu le feras infuser… et surveille le filtre… sur la table.


LA GARDE, rentrant.

L’infirmier arrive.


L’INFIRMIÈRE.

Bon… viens nous aider… porte ça.

(Elles sortent. Maslowa reste seule et arrange le filtre.)


Scène II


MASLOWA, OUSTINOW


OUSTINOW, entrant

On me fait demander ici ? Qu’est-ce que tu veux ?