Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/476

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DISCOURS IX- m'un mtfe min?ínJ^uS ■ Wes t*r f-ï * E u x qui -fenr Tayde des leî> cres y ont de la Prudence a, gouverncr un Etat, U qui ne man- quent- pas de bonne coj^dviite 3 en ibnt obligez ſáfis doute à deux ©hoſes bien conftderables , òí dont t

fune ©u l’autre leur est abíblu*f;

tnent neceffaire : ear ils doivent^l jVoirun divin genic, par le moyen 4uqud ils comprennent aufïUtoíl Z2&L? 3 plus difficile dans ' ’ & S’cn dcmélent heu- fois &' C°mm^ firent auc.e- . ne ſcience çarticulicre ’