Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/522

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DISCOURS XV ejiue U çlewnce fait fpmer & che~ mnn ínncc. LEs Atheniens , comme dit Macrobe, bâtirent autresfois \m ſuperbe Temple à. la Clemen- ce,ou ſe voyoient crigées les Sta- tu'ês de pluſteurs Pfinces y qui voient paífionnement aime cette vertu. Là nul ne pouvoit entrer ,, pour y faire ſes pricrcs , s’il n'a- voit une paraculierc permission ; du Senat ; Òí les porces ríen e- toient ouvertes qu’à ceux qui é- toient naturellement enclins à par- donner les offertes. Car la choſe du monde qu’ils priſoient le plus : «toic de ne paíTèr ponit pour cruels, K ijg