Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/654

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Que l’amnt ijt le nerfde U gitrrt. . ' . W% n. f*> N tous les Çonſeils'» ou u elt ^traité d’astaires/çl’irpp.oitan.cc ^ •principakment; lors; qu’il y va du bien de l’Etaç , &'de ſa, çQnfçrva- tion j d y a déux çhofe? graftdo- ment conſiderables, qui ſont l’e-, xecUtion du Conſeil , & le vray moyerv d’y parvenir, Car ce n’eíít pas afTex quc le Prinçç ſçaçhç diſ-, cemèr les bons avis d’avee les jnau *• ■vais -, II fauç encoré qu’il ait de- quoy les faire reuíTu-utilement,86 avec adreíſe durant la paix 5 naais cncore plus en tcmps de guerre* qu’on l’ait entrepriſe juste* ment,ou à tort, tant ya que, tW neccffaire de la cominuçr & X iiij 1