Page:Beaugrand - Lettres de voyages - France, Italie, Sicile, Malte, Tunisie, Algérie, Espagne, 1889.djvu/207

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
210
LETTRES DE VOYAGE


VINGT-ET-UNIÈME LETTRE LETTRE


Tunis, 2 janvier 1889.


M. Goblet, ministre des affaires étrangères, avait eu la courtoisie, lors de mon passage à Paris, de me donner une lettre particulière pour M. Massicault, résident général de France en Tunisie. J’ai saisi l’occasion du premier janvier, pour remettre ma lettre et pour aller présenter mes hommages à l’éminent diplomate qui est, de fait, le véritable gouverneur-général de ce pays, placé sous le protectorat français. M. Massicault, qui me reçut avec la plus grande politesse, m’invita à assister à la réception officielle qu’il donnait, le même jour, aux membres de la colonie française et aux autorités tunisiennes. Les princes Mustapha-Bey et Mohammed-Bey, fils du bey, vinrent, les premiers, présenter les hommages de leur père au résident général de