Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
44

est représentée, tenant le corps de Jésus-Christ détaché de la croix et couché sur ses genoux[1]. Ces figures sont d’une bonne main et très-bien dessinées pour le temps[2]. »P

Les armes de Jacques d’Amboise, ainsi que les attributs de son patron, représentés par des coquilles et des bourdons de pèlerin, se remarquent en plusieurs endroits de l’hôtel de Cluny, et notamment sur l’extérieur de la tourelle située dans la cour d’entrée.

Il y avait peu d’années que cet hôtel était bâti, lorsqu’il devint pendant quelque temps la demeure de la veuve de

  1. Les deux autres figures représentaient saint Jean et Joseph d’Arimathie.
  2. Piganiol, Description de Paris, T. 6, pag. 306 et suivantes.