Page:Bergerat - Contes de Caliban, 1909.djvu/97

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Navarre, je n’y contreviens point, mais de France, de France, voilà où commence le calomnie ! De France !!!

— Reste la réparation, monsieur le comte.

— Oui, eh bien, il y en a une, mon enfant.

Et, d’une secousse de l’épaule, il m’indiqua la porte par où venait de s’envoler celle qui est devenue ma chère Éva.