Page:Bertrand - Mémoires historiques et physiques sur les tremblemens de terre.djvu/271

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


plus de 300 lieuës de la côte du Perou sur 70 lieuës dans les terres fut bouleversé en 1604. La mer se retira considérablement [1], Raguse périt de la sorte en 1667 [2]. A la Jamaïque en 1692 il se fit de grandes ouvertures.

Abaissement de terrein.

Quelquefois le terrein s’abaisse simplement. Ainsi se creusent des vallées, se forment des marais, des étangs, des lacs. C’est par un pareil événement qu’on voit depuis 1618 un lac où étoit le Bourg de Pleurs. Un bois s’est enfoncé en partie près de Wattewille, à six lieuës de Berne, dans le mois de 7bre 1756. Il s’est fait une sorte de marais impraticable, où les arbres sont en partie couchés, en partie renversés. Ce peut être l’effet du tremblement du 9 Decembre de l’année précédente. Un lit de terre ou de rocher, qui soutenoit ce bois,

au-


  1. Fournier, Hydrog. Lib. XV. C. XVIII. Voyez Voyages d’Ulloa ubi supra.
  2. Kircher, M. S. T. I. Proœm.