Page:Bethléem - Romans à lire et romans à proscrire, 7e éd.djvu/129

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Riversdale. — Louis de Robert. — Henri Rochefort. — Mlle Rolland.

Léopold Sacher-Masoch (1835-1895). — Le marquis de Sade (1740-1814), mort à Charenton, où Bonaparte l’avait fait enfermer, célèbre par son érotisme morbide et cruel, qu’on a appelé depuis le sadisme. — Sainte-Beuve (1804-1869), le célèbre critique poète, auteur de Volupté, roman fameux d’un rêveur sensuel. — Camille de Sainte-Croix. — Saint-Juirs, pseudonyme de Louis Delorme, né en 1848. — Robert Scheffer, dans Le Chemin nuptial, Misère royale, Idylle d’un prince, romans très hardiment licencieux. — Marcel Schwob, mort en 1905. — Laurent Surville, petit-neveu de Balzac. — Léopold Stapleaux et ses Viveuses. — Mme Thilda, de son nom véritable Mme Stevens (1835-1886), dans Les Péchés capitaux. — Claude Tillier (1801-1844).

Pierre Valdagne. — J. L. Vaudoyer. — Mme Claire Vautier. — Valéry Vernier. — Pierre Véron (1831-1900), l’auteur de Paris vicieux. — Paul Vigné d’Octon. — F. Villars. — Maxime Villemer, alias Mme Violet, feuilletoniste. — Renée Vivien (1877-1909). — Pierre Wolff (1835-1891). — Léon Werth.

Xanrof, anagramme de fornax, et pseudonyme de Léon Fourneau (Paris, 1867), romancier et auteur dramatique à grosses fantaisies, dont tout le monde peut lire cependant La vocation du petit Paul. — Baronne Hélène de Zuylen de Nyevelt, née de Rothschild (Paris, 1868), lyrique exaltée et souvent sensuelle.