Page:Bilhaud - Solo de flûte, 1904.djvu/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 12 —

impossible… je regrette, excusez-moi… (Il a terminé ses préparatifs et, très aimablement, au public :) C’est curieux tout de même comme le temps passe en bonne société. (Il va pour sortir et revenant.) Pardon, un seul mot. Si je me suis décidé à jouer aujourd’hui, ce n’est pas simplement par amour de l’art, de l’art pur, non, c’est parce que j’ai l’intention de professer. (Comme s’il récitait un boniment.) J’espère donc que vous aurez apprécié ma méthode et ma façon d’exécuter (Il salue.) et que vous serez assez aimables pour m’envoyer des élèves. (Il salue et sort.)