Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/290

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de repos alternent avec des jours de travail intellectuel et des jours de marche de deux heures, de sorte que ce gain dans la vitesse d’acquisition des chiffres est acquis après onze jours d’expériences.

FI-d290-fig. 83 - influence travail intellectuel et travail musculaire-3.png
Fig. 83. — Influence du travail intellectuel et du travail musculaire sur la mémoire des chiffres. On apprend moins vite qu’à l’état normal après un travail intellectuel d’une heure, et encore moins vite après deux heures de marche.

La ligne pointillée, qui correspond aux jours où, avant d’apprendre les chiffres, on avait fait des calculs pendant une heure, se trouve au-dessous de la ligne normale ; c’est-à-dire que, sous l’influence du travail intellectuel, on perd