Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/304

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


11° Après deux heures de classe, l’après-midi, sans récréation entre les classes.

Le même jour on ne faisait jamais deux épreuves, et toute l’étude embrasse une durée de six semaines.

FI-d304-fig. 88 - Expériences de Friedrich.png
Fig. 88. Expériences de Friedrich. Nombres d’erreurs dans les dictées faites à différentes heures de la journée dans une classe de 51 élèves.

Les résultats obtenus sont représentés par le graphique 88 : on voit par exemple qu’avant les classes le matin on a fait 47 fautes dans toute la classe de 51 élèves, après une heure de classe on en a fait 70. etc.

Il y a eu d’autant plus de fautes que le travail intellectuel a été plus long, et surtout on remarque une augmentation du nombre de fautes lorsque entre les classes il n’y avait pas de récréation : ainsi par exemple, après deux heures de classe avec récréation entre la première et la deuxième heure, il y a eu 122 fautes ; après deux heures sans récréation, il y en a eu 158 ; après trois heures de classe avec deux récréations, il y a eu 112 erreurs ; après trois heures