Page:Binet - Les altérations de la personnalité.djvu/191

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE VIII


LES IDÉES D’ORIGINE SUBCONSCIENTE

Les idées d’origine subconsciente. — En quel sens l’hystérique perçoit les effets d’une excitation sur une région insensible. — L’expérience des piqûres. — Idée abstraite suggérée. — Caractère obsédant de cette idée. — Illusion fréquente des sujets soumis à l’expérience. — Expériences analogues pendant un état de distraction. — Hallucination suggérée à la seconde conscience et perçue par la première. — Conclusion.

I


Dans les recherches que nous exposons en ce moment sur la collaboration des consciences distinctes, nous avons vu jusqu’ici que l’idée conçue, la volonté d’exécuter un acte, enfin le point de départ et l’initiative du phénomène appartiennent à la conscience principale, à celle qui parle par la bouche du sujet éveillé. Les rôles peuvent être intervertis, et le courant peut changer de sens. Nous allons voir l’initiative passer à la seconde conscience, à celle qui ne parle pas, et qui reste dans bien des cas si rudimentaire qu’on a cru longtemps qu’elle se réduisait à quelques petits mouvements insignifiants. Il peut arriver qu’une sensation perçue par la seconde conscience éveille une idée qui sera transmise à la première conscience, sans que celle-ci en reconnaisse l’origine.

Nous avons supposé qu’il suffisait d’avoir reconnu l’in-