Page:Blanc - Histoire de dix ans, tome 5.djvu/516

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans l’intérêt de la civilisation et pour le salut des peuples opprimés, son influence sur les affaires du monde. Nous n’aurions pas écrit ce livre, s’il n’avait dû être que l’oraison funèbre de la patrie.




fin du tome cinquième