Page:Bloy - Je m'accuse, La Maison d'Art, 1900.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



— Quel est ce porc ? demanda l’enfant de la Meuse à un paysan.

— C’est monsieur Zola, répondit le rustre.

Que de lumière dans ce récit !

Ai-je tout dit de ce malheureux qui va mourir, sans savoir qu’il fut quarante ans un imbécile et quarante ans un malfaiteur ? Peut-être. Cependant je ne voudrais pas m’éloigner sans lui avoir fait l’aumône.


Mon pauvre Émile.

Il va donc falloir nous quitter !…

Rien de bon, hélas ! ne peut être cru ni même supposé d’un individu tel que toi qui n’eus jamais une pensée noble ni un mouvement généreux. Souviens-toi de ton océan d’ordures… En ce qui concerne Dreyfus, comment veux-tu qu’on présume le désintéressement d’un avocat qui avait tant à gagner et si peu à perdre ?

Tout le monde ne sait-il pas, depuis une génération et demie, que tu es une indicible crapule, infiniment difficile à classer et tout à fait innommable ? Jules Barbey d’Aurevilly, le haut artiste qui refusa si obstiné-