Page:Bloy - Je m'accuse, La Maison d'Art, 1900.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Et voilà tout, la malade serait guérie par « la puissance de l’auto-suggestion décuplée ».

La science, on le voit, explique admirablement ces phénomènes. Quand elle ne peut pas les expliquer, elle les laisse. Mais cela ne prouve rien, au contraire.

M. Zola, ayant ainsi mené à bonne fin son prodige, verse un dernier pleur sur le célibat « hautain » de son abbé Pierre ; se livre, derechef, à quelques pensers aussi nouveaux que sa prose ; reconnaît avec bienveillance qu’il est lui-même la raison, l’auguste Raison ; vient s’asseoir quelques instants, pour y rêver, sur ses propres genoux de grand travailleur ; implore « une religion nouvelle qui comblerait son espoir » ; et prononce, en finissant, que Bernadette, la voyante de Lourdes, a été « la leçon terrible, l’holocauste retranché du monde, la victime condamnée à l’abandon, à la solitude et à la mort, frappée de la déchéance de n’avoir pas été femme, ni épouse, ni mère, parce qu’elle avait vu la Sainte Vierge ».

Crétin !