Page:Boccace - Décaméron.djvu/414

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


faire, il endossa à la hâte une robe de prêtre avec un grand capuchon qui lui couvrait les oreilles, comme nous voyons les prêtres en porter, et le ramenant le plus en avant qu’il put, il alla s’asseoir dans le chœur. La dame, arrivée à l’église, fit demander le chapelain, celui-ci vint, et apprenant de la dame qu’elle voulait se confesser, il dit qu’il ne pouvait pas l’entendre, mais qu’il allait l’adresser à un de ses confrères, et s’étant retiré il alla trouver le jaloux en sa male heure. Celui-ci vint aussitôt en se dissimulant de son mieux ; mais bien qu’il ne fît pas encore grand jour et qu’il se fût mis fort avant le capuchon sur les yeux, il ne sut pas tellement se cacher, qu’il ne fût promptement reconnu par la dame, laquelle, le voyant se dit à part soi :« — loué soit Dieu ! le voici de jaloux devenu prêtre ! mais laissons faire ; je lui ferai trouver ce qu’il va chercher. — » Ayant donc fait semblant de ne pas le reconnaître, elle s’agenouilla à ses pieds. Messire le jaloux s’était mis de petits cailloux dans la bouche, afin de s’embarrasser la voix, de façon qu’elle ne pût pas être reconnue par sa femme, estimant qu’en tout le reste il était assez bien déguisé pour qu’elle ne devinât point que c’était lui.

« Or, ayant commencé sa confession, la dame, entre autres choses qu’elle lui dit, lui déclara qu’elle était mariée et que cependant elle était amoureuse d’un prêtre qui venait toutes les nuits coucher avec elle. Quand le jaloux entendit cela, il lui sembla qu’on lui donnait un coup de couteau dans le cœur ; et n’eût été le désir qui l’étreignait d’en savoir davantage, il aurait renoncé à continuer la confession et s’en serait allé. Faisant donc ferme contenance il demanda à la dame : « — Et comment cela se peut-il ? Votre mari ne couche-t-il pas avec vous ? — » La dame répondit : « — Messire, oui — » « — Donc — dit le jaloux — comment le prêtre peut-il y coucher aussi ? — » « Messire — dit la dame — je ne sais comment le prêtre s’y prend, mais il n’y a point à la maison de porte si bien fermée qu’elle ne s’ouvre dès qu’il y touche : et il m’a dit que, quand il est arrivé à la porte de ma chambre, avant de l’ouvrir il prononce certaines paroles qui font qu’incontinent mon mari s’endort ; alors, il ouvre la porte, entre et se couche près de moi, et cela ne manque jamais. — » Le jaloux dit alors : « — Madame, cela est très mal, et il faut que vous cessiez tout à fait. — » À quoi la dame dit : « — Messire, je ne crois pas pouvoir jamais faire comme vous dites, pour ce que je l’aime trop. — » « — Alors — dit le jaloux — je ne pourrai vous donner l’absolution. — » À quoi la dame dit : « — J’en suis fâchée ; je ne suis pas venue ici pour vous dire des mensonges ; si je croyais pouvoir le faire, je vous le dirais. — » Le jaloux dit alors : « — En