Page:Boccace - Décaméron.djvu/70

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


le pouvais, attendu que tu les supportes si bien. — » Le roi, qui avait été jusqu’alors insouciant et nonchalant, comme s’il se réveillait d’un long sommeil, commença par venger sévèrement l’injure faite à la dame, et se montra rigide punisseur de quiconque porta depuis atteinte à l’honneur de sa couronne ou commit quelque chose contre lui. — »



NOUVELLE X

Maître Albert de Bologne fait honnêtement rougir une dame qui avait voulu lui faire honte de ce qu’il était amoureux d’elle.


Élisa s’étant tue, la reine restait la dernière à conter sa nouvelle. Elle se mit gracieusement à parler, et dit : « — Valeureuses jeunes femmes, comme dans les nuits sereines les étoiles sont l’ornement du ciel, et comme, au printemps, les fleurs sont l’ornement des prés verts, ainsi les bons mots sont l’ornement des belles manières et des entretiens agréables. Ces bons mots, pour ce qu’ils sont brefs, conviennent beaucoup mieux aux dames qu’aux hommes, quoique aujourd’hui il existe peu ou pas de femme qui comprenne un bon mot ou qui, si elle l’avait compris, sût y répondre ; je le dis à la honte générale et de nous et de toutes celles qui vivent. La raison en est que la supériorité qui était dans l’esprit des femmes d’autrefois, les femmes actuelles l’ont reportée sur les ornements du corps ; de sorte que celle à qui l’on voit sur le dos les vêtements les plus voyants, les plus bigarrés, les plus ornés, tout le monde croit devoir la priser et l’honorer plus que les autres, sans songer que si l’on posait toutes ces choses sur l’échine ou sur le dos d’un âne, cet âne en porterait encore plus qu’aucune d’elles, et qu’ainsi elle ne doit pas en être plus honorée qu’un âne. J’ai vergogne de l’avouer, parce que je ne puis rien dire contre les autres que je ne dise contre moi-même : ces femmes si parées, si fardées, si bigarrées, sont comme des statues de marbres muettes et insensibles, ou bien, si elles répondent quand on les interroge, feraient beaucoup mieux de se taire. Elles donnent à entendre que c’est de la pureté d’âme que provient leur impuissance à soutenir la conversation avec les hommes de valeur, et, à leur bêtise, elles donnent le nom d’honnêteté, comme s’il n’y avait de femme honnête que celle qui cause avec sa servante, sa lavandière ou sa boulangère. Mais si la nature l’avait voulu ainsi, comme elles essaient de le faire croire, elle leur aurait limité bien plus qu’elle ne l’a fait la faculté de babiller. Il est vrai que,