Page:Bois - L’Au delà et les forces inconnues.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
xiii
PRÉFACE


IV


Le mystère du connu, — dans telle ou telle loi scientifique particulière.


Parlons-nous de telle ou telle loi scientifique particulière ?

Prenons, si vous voulez, la découverte de Newton, la loi de l’attraction universelle : les astres s’attirent en raison directe des masses et en raison inverse du carré des distances.

Voilà, du coup, semble-t-il, le mystère des cieux dévoilé ?

Est-ce bien sûr ?

Lisez les philosophes qui ont fait la critique impartiale de cette loi, et vous ne tarderez pas à être édifiés.

D’abord ne faut-il pas rectifier la formule et dire : Les choses se passent comme si les astres s’attiraient… etc ?

Et qu’est-ce que « s’attirer » ?