Page:Boissy-Oeuvres de Théâtre de M. Boissy. Vol.2-1773.djvu/176

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE II.


Scène premiere.


MONTVAL, CHAMPAGNE.



MONTVAL.

Jamais valet ne fut plus impatientant.


CHAMPAGNE.

Que votre amour est prompt !


MONTVAL.

Que votre amour est prompt ! Et que ton zele est lent !
Si je n’étois venu, tu m’aurois fait attendre
Jusqu’au soir dans le Bois.


CHAMPAGNE.

Jusqu’au soir dans le Bois.Avant que de m’y rendre,
J’ai cru, pour vous servir, devoir m’instruire au long.


MONTVAL.

Eh bien ! parles, as-tu vu Lisette ? Réponds donc.


CHAMPAGNE.

Oui, c’est elle qui m’a retenu plus d’une heure.


MONTVAL.

Que fait Lucile ? Dis ?


CHAMPAGNE.

Que fait Lucile ? Dis ? Nuit & jour elle pleure,
Depuis qu’elle vous croit descendu chez les morts.


MONTVAL

Je ne puis, à ces mots, retenir mes transports.
Le bruit de mon trépas est payé de ses larmes.
Que ce discours, Champagne, est pour moi plein de charmes !