Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/131

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
131
L’HONORABLE B. JOLIETTE.


XXXIX.

Donation de L’Église, du Collège, du Noviciat et des terrains avoisinants.


Jusqu’alors, l’Église, le Collège, le Noviciat et les terres qui en constituent les dépendances, étaient demeurés la propriété personnelle de l’Honorable B. Joliette.

En consultant les archives de la paroisse de St. Charles, on voit que jusqu’à la fin de l’année 1849, il avait tenu lui-même les comptes de l’Église. C’est ainsi qu’il avait pris le soin d’administrer au profit de ces établissements religieux, les revenus qui en étaient les fruits. Les affaires n’en pouvaient aller que mieux, car si la dépense courante excédait la recette, l’administrateur généreux comblait le déficit de ses propres deniers.

Malgré les dépenses considérables de la fondation, des réparations, de l’ornementation, de l’ameublement de ces vastes établissements, il arriva, qu’au jour où le donateur passa le contrat des uns à la Corporation Épiscopale de Montréal et des autres à la communauté des religieux de St. Viateur, ces legs pieux se trouvèrent libres de toutes dettes et redevances.