Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
33
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

ciens officiers publics, nonobstant l’instruction très limitée qu’ils avaient pu recevoir, étaient profondément versés dans toutes les questions de la jurisprudence.

Les articles qu’ils ont laissés, bien que déparés par certaines locutions un peu bizarres, et bon nombre de fautes d’orthographe, sont rédigés de la manière la plus claire et toujours basés sur l’exacte interprétation de nos lois.

Ah ! si ces hommes, qui, après quatre à cinq ans de séjour dans une pauvre école de village, se virent obligés, sans aucune autre préparation, à commencer leurs études professionnelles ; si, dis-je, ils avaient pu jouir des avantages des étudiants de notre temps, combien ils en auraient mieux profité que quelques-uns d’entre eux ! et combien nombre de ces derniers auraient à rougir de la comparaison des connaissances des anciens avec celles des contemporains !

VI.

B. Joliette admis à la pratique du Notariat.


Le jeune Joliette avait terminé ses études légales. Muni de bonnes recommandations et des certificats flatteurs de son digne patron, il partit plein de confiance pour aller se soumettre