Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
41
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

l’occasion de satisfaire notre légitime désir… Sous la tente, tout n’est pas rose : il arrive souvent que nous manquons du plus indispensable. Il ne faut pas s’en plaindre ; c’est la condition du soldat. Deux choses cependant plus utiles que les autres ne nous ont jamais manqué : C’est l’honneur et le courage de nos bons vieux pères ! » …

VIII.

Mariage de B. Joliette.


Dans l’intervalle qui sépara les deux campagnes de mil-huit-cent-douze et de mil-huit-cent-treize, le brillant major, de retour dans ses foyers, conduisait à l’autel la noble demoiselle Marie Charlotte Tarieu Taillant de Lanaudière qui devait plus tard lui apporter en dot une partie de la seigneurie de Lavaltrie. Le mariage fut célébré à Lavaltrie, le 27 sept. 1813.

Mais les événements se précipitaient. Le lendemain de son union, le jeune officier dût faire ses adieux à son épouse pour courir à la tête de son régiment qui repartait pour la frontière.

À quelques jours de là, les milices canadiennes remportaient la brillante victoire de