Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
48
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

La nature dans toute sa fraîcheur, étalait aux regards, le spectacle de ses rameaux en fleurs, de ses mousses chatoyantes, de ses tendres gazons, de ses jeunes ombrages, des perles de la rosée scintillante à travers le feuillage, du cristal des eaux, reflétant comme des miroirs, l’image tantôt gracieuse, tantôt bizarre des plantes, des bois et des rochers semés sur leur cours ; en un mot, elle présentait, sous l’éclat de sa charmante parure, toute la magnificence de sa résurrection printanière.

Les deux explorateurs foulaient, en ce moment, ce sol de l’industrie que devaient féconder tant de travaux et de vertus.

Tranquillement assis sous les riants ombrages, nos deux voyageurs contemplaient avec délices les beautés de ce site solitaire qui aurait inspiré les poétiques accents de plus d’un amant de la belle nature…

Inclinée vers le Sud-Ouest par un gracieux détour, la rivière qui jusqu’alors, coule tranquille et profonde sur un fond uni et sablonneux, change subitement d’allure : parsemée de cascatelles, elle roule bruyamment sur un lit de cailloux, ses eaux blanchissantes d’écume.

Sur sa rive occidentale, la plaine parfois